HistoireL’histoire de la boyauderie ROLAND commence à la sortie de la 1ère Guerre mondiale en 1920, Eugène ROLAND est revenu de Verdun, et s’installe à l’abattoir d’Avranches comme tripier. Petit à petit l’activité grossit, son fils Bernard prend la relève et démarre l’activité de boyauderie, il déménage en 1965 et crée l’atelier de calibrage de boyaux de porc à St Senier sous Avranches.
En 1974 Bruno, le petit fils à son tour contribuer au développement de l’activité de la boyauderie. D’abord avec le traitement des boyaux de bœuf, qui constituera le socle de l’activité pendant de nombreuses années, puis en 1980 il va lancer le traitement des boyaux de moutons, activité qui représente aujourd’hui plus de 60% du chiffre d’affaire. La SAE Bernard ROLAND est créée en 1982.

Bruno ROLAND devient le dirigeant de la boyauderie en 1991, la crise de la vache folle en 1999 mettra un terme au traitement des boyaux de bœufs, grâce à l’activité mouton et porc, l’entreprise résiste et continue d’asseoir sa renommée.
En 2016, l’entreprise s’approvisionne exclusivement auprès des abattoirs Français principalement dans le grand Ouest pour des raisons logistiques. Une fois ramenés à l’usine de ST SENIER, les boyaux sont grattés, calibrés et mesurés.
Un peu plus de 20 collaborateurs façonnent manuellement les boyaux, pour les trier et les sélectionner. La totalité des produits issus de la fabrication sont conditionnés sur place, en sel sec, en saumure ou tubés, nos produits sont utilisés dans toutes les fabrications bouchères et la salaison.

L’entreprise fournit les bouchers charcutiers traiteurs, la grande distribution, les réseaux de distributions spécialisés, mais aussi les petites et grandes industries de la salaison.

La maison ROLAND a conservé la méthode de “Vente en laisse sur place”, gage de proximité et de service client. De façon régulière, les clients sont visités et approvisionnés par nos propres moyens dans tout le grand Ouest.

Notre histoire en quelques dates